All posts tagged: culinary communication

Halloween : in ou vraiment out ?

Oui, c’est fini, c’est bien fini ! Halloween est une fête morte et enterrée ! Mais, mon penchant pour : 1. les fêtes où il est question de se mettre à table 2. les fêtes où l’overdose de chocolat et bonbons est autorisée 3. la fête, juste la fête 4. ne pas se prendre au sérieux, porter un costume même si oui, c’est ridicule ! Tout ça fait que je suis toujours un peu déçue du manque d’enthousiasme autour de la toussaint, et du fait qu’Halloween n’ait jamais vraiment marché en France. Bien sûr tout le côté commercial n’est pas ce qui m’intéresse. Ce que j’aime, c’est l’idée de se jouer de notre peur de la mort et du lugubre, en mêlant ça à quelque chose de joviale et conviviale, en créant des costumes, et surtout des gâteaux, des soupes, des plats étranges… Voilà, ce que j’aime à Halloween c’est le fait de faire la cuisine, de s’amuser à créer des choses affreuses ou étonnantes ; j’aime aller choisir la plus belle citrouille que l’on …

Burger King à 2h de Paris… Bien trouvé pour nous faire saliver !

Aaaah si seulement tout était aussi simple… Partenariat surprenant et bien trouvé entre Burger King et Eurostar. Une pointe d’humour décalé anglais dans nos bonnes vieilles pub françaises ! ————————————————————————————————- Oooh if only… as a french girl in Paris, I wish I could go to Burger King to eat a nice Whopper. So when I saw this advert I thought that was possible…until I discovered it was joke. Well done though since everyone was talking about it.

Pour les artistes assoiffés Desperados ouvre un atelier

L’art et l’alcool. Je ne sais pas si vous avez remarqué mais les publicités sur les boissons alcoolisées rivalisent de créativité artistique. Parce que l’alcool est un sujet sensible et que le promouvoir l’est encore plus, l’art permet d’élever le discours. D’autre part, la démarche artistique en publicité est intéressante parce que l’art touche le consommateur, marque les esprits bien plus qu’un simple rabâchage. Ainsi, ces derniers temps, les industriels ont noué de nombreux partenariats avec des artistes. C’est le cas, par exemple, de la marque Ballantine’s : Sachant que l’art touche les consommateurs, Desperados a imaginé mettre à contribution les talents artistiques des internautes sur un site permettant la création d’étiquettes Desperados. Sur ce site, un atelier de création vous permet d’imaginer une nouvelle bouteille, puis de l’afficher dans la galerie image pour qu’elle soit soumise aux votes. Ces votes peuvent amener l’heureux élu à voir sa bouteille éditée pour de vrai ! Bien sûr, j’ai fait la mienne … Et évidemment la promo n’est pas loin, avec des offres de réduction et la …